16 juillet


le trajet d'aujourd'hui : Reykjavík, Keflavík, aéroport Roissy CDG, Paris, Bordeaux, St Martial.


  • 04h00 !!! Le portable sonne … au bordel que c’est dur d’ouvrir les yeux !!! Mais je suis bien obligé de m’y résigner, il fait frais ce matin et là où je deviens fou branque, c’est qu’il n’y a pas un nuage dans le ciel islandais, pas un brin de vent et un soleil resplendissant aujourd’hui, pour la 1ère fois du voyage !!! Ha je suis bien dégoûté …Bon allé j’ai pas de temps à perdre car dans ¾ d’heure le bus passe, je commence le pliage de la tente même si elle est trempe de rosée, faut absolument que je la plie du 1er coup sinon je vais m’emerder comme jamais, elle est pliée du 1er coup, un coup de maître même !!!

    Apparemment je suis le 1er levé dans le camping silencieux comme jamais, je vais remplir ma gourde et je croise le réceptionniste d’hier soir (le coup du papillon) : Hello ! Hello … Tiens donc il a beaucoup moins de blague qu’hier soir !!!

    Voilà tout est plié, le sac à dos plein, je me rends devant l’auberge de jeunesse et il y a déjà un groupe de français avec leurs valises, nous guettons chaque véhicule qui passe à la route et enfin le Flybus arrive pile à 05h00, on envoie nos sacs dans la soute et c’est parti pour le grand départ de la capitale. Bien sûr une française n’a rien comprit pour l’achat des billets du bus, pourtant l’anglais n’est pas mâchouillé ici, c’est assez simple à écouter. Le bus s’arrête un peu plus loin prendre d’autres personnes à un hôtel dans la même rue que le camping, il en prend aussi à la gare routière, le bus est aux ¾ plein et ça parle pas mal français, on est tous du vol de 07h40 sûrement. J’ai les paupières bien lourdes et à l’idée de mon dernier jour de vacances me grise la tête, en plus quand je vois ce temps magnifique … je suis bleu … comme le ciel !!! Il est 05h30 et il fait 05°C, les villes (plutôt des villages) de banlieue s’égrainent sur le trajet avec toujours ces noms fantastiques : Kópavogur, Garðabær, Hafnarfjörður, même les villes de banlieue ont du charme ici !!! Bon ok c’est pas in n’y a pas tant de monde à loger qu’en Europe mais bon je ne vois aucune tour HLM, pas de guéttoisation de la population mais rien que de la couleur, des maisons basses. Au loin j’aperçois le volcan Snæfellsnes et sa calotte glaciaire. On traverse enfin un immense champ de lave couvert de mousse, notre dernier champ de lave et je me rappelle cette impression le 1er jour du voyage quand j’ai traversé le 1er champ, cette sensation d’être vraiment sur une autre planète, moi j’adore. Beaucoup d’images me reviennent de ces 3 semaines de folie, j’écoute d’une oreille fine les gens qui racontent leur périple autour de mon siège dans le bus, autant d’avis différents mais toujours des avis positifs, je crois que personne ne s’est trompé en venant ici. Keflavik est maintenant en vue, derniers instants je profite une dernière fois de ce que j’ai sous les yeux, il est 06h10 nous descendons du flybus et presque tous les passagers et moi-même nous nous rendons à l’enregistrement des bagages, mais c’est qu’il y a du monde pour le vol de Paris !!! On patiente bien ¾ d’heure dans la file et avec un sac à dos de 20kg sur les épaules en bougeant très peu ça commence à tirer sérieux. Génial !!! je tombe les yeux sur l’étiquette du bagage de la dame devant moi, elle est de Gujan-Mestras !!!!! Comme le monde est petit !!!!! C’est bon mon sac à la pesée ne fait que 17,3 kg ça passe nickel et je le dépose au tapis roulant pour sacs volumineux. Nous attendons très peu à la porte d’embarquement, il est 07h15 et toujours un très grand beau temps si j’avais su je serais resté un jour de plus !!!! Ha génial je suis encore côté hublot dans l’avion mais la vue en plein sur l’aile … Maintenant j’espère qu’il n’y aura pas la même grève qu’à l’aller. Non c’est bon nous décollons à 07h45 comme prévu.

    Je vois l’Islande s’éloigner petit à petit, tiens le lac Kleifarvatn, puis les îles Vestmann et enfin le glacier MýrdalsJökull, tchao l’Islande et merci encore pour ce fabuleux voyage, un rêve vient de se finir, il n’y a pas de mots assez forts pour résumer ces 3 semaines … Voilà l’océan à prit la place de l’Islande dans le hublot puis une mer de nuages se met en place. Il est 08h30 le repas arrive déjà, et bien c’est le même qu’à l’aller mais il fera quand même l’affaire : omelette, patates sautées, jus d’orange, café (pas bien fort), j’avale tout ça en 5s. Je reavance ma montre de 2 heures. L’avion, un Boeing 757 300 est à ½ plein et quasiment que des français qui reviennent, les écrans se déploient et ils passent une série américaine pas géniale, chez Icelandair ils ne sont pas les rois de la filmographie !!! Et je pique vite fait du nez pour récupérer de la nuit dernière assez courte. Je me réveille juste au moment où l’avion commence à perdre de l’altitude, on ne doit pas être loin de Paris, et bien ça arrive plus vite que prévu, et je vois le terminal 1 de Roissy CDG au loin,

    il est 12h30, il ne devait pas y avoir embouteillage au niveau circulation dans le ciel car on a ½ heure d’avance. Voilà nous avons atterri sur le tarmac de l’aéroport et nous passons sur l’autoroute de Lille qui passe sous les pistes d’atterrissage de Roissy.

    Je me rends aux bagages et le temps que le mien arrive, je téléphone à St Martial pour les prévenir, bordel il fait 30°C à Bordeaux, et dire que j’ai quitté le bon 07°C de ce matin …

    Je prends le CDGval, la navette gratuite qui relie les terminaux entre eux et la gare TGV pour me rendre à cette dernière, et là c’est le drame impossible de trouver un kiosque qui vend la presse la régionale, donc je ne peux acheter le Sud-Ouest, je prends quand même France-Football et direction le McDo du terminal 1 pour m’engloutir un maxi best-of, j’ai une de ces dalles !!!! Sur le coup de 16h00 il fait vraiment trop chaud dans le hall de la gare TGV, je vais aux wc pour me changer, quand je vois qu’il faut payer pour aller pisser moi ça ça me rend dingue … Bon je troque le jean’s et le sweat contre le pantacourt et le polo, c’est quand même plus agréable pour un mois de juillet en France (même à Paris), on est plus à Reykjavik !!!! Un brésilien est assis à côté de moi, il part pour St Tropez vendre des colliers pour l’été sur les plages, et ben je lui souhaite bon courage, il a une de ces têtes le type, c’est le sosie officiel de Juninho, j’en suis sûr !!! Je suis allé m’acheter Aujourd’hui en France, je viens d’apprendre qu’Ingrid Betancourt a été libérée, il y a toujours les frasques du nain de jardin de l’Elysée, Domenech a été maintenu au poste de sélectionneur, et niveau transferts ça ne bouge pas beaucoup, décidément rien ne change en France !!!!


    Il est 18h30, grand soleil sur Paris et le TGV arrive à 19h11 comme prévu, je prend ma place à côté d’une bonne femme anglaise pas très polie, je lui dis 2x bonjour et elle ne me répond pas, visiblement ça la fait bien chier que quelqu’un se mette à côté d’elle, et bien c’est comme ça chacun a sa place, avec son style de vieille bourgeoise je sens que l’on ne vas pas s’entendre. Je m’installe et je vérifie sur mon billet, c’est bien ça c’est cette place et la bonne femme lorgne sur mon billet pour vérifier aussi si je ne me suis pas trompé !!! Quel culot, ça le dont de m’énerver, je pense que je vais lui en faire voir des vertes et des pas mûres durant le voyage !!!! Je m’installe bien confortablement, je déballe ma grosse poche de bombons, les gâteaux, la gourde d’eau, Marianne, le journal, le tout étalé sur la petite table devant moi, autant dire que je fous un bazar monstre à ma place, la vieille est désolée. Moi j’ai pas de bol dans les trains de retour de voyages, déjà l’année dernière en revenant de Grèce mon voisin de siège était agassé que je lise Marianne et il avait sorti un bouquin à la gloire du petit Sarko (si si je le respecte notre très cher président, je lui mis une majuscule à son nom …). En plus au 1er arrêt (Eurodisney), énormément de jeunes montent dans le train, elle se lamente encore plus, elle doit se dire ces français toujours aussi peu civilisés !!! Je vois bien qu’elle bouillonne quand je mange mes bombons et que je prend mes aises, c’est trop bon j’adore cette ambiance !!!! Elle descend à Poitiers, je la laisse passer est lui attrape son chapeau sur la banquette des bagages !!!! Façon de lui montrer que les français aussi savent être gentleman quand ils veulent !!! Elle est sur le cul et me dit merci en serrant les dents !!!! C’est vraiment trop énorme !!!! Bonne fin de voyage en France, Miss … Il est 21h30 et de l’autre côté de l’allée il y a un couple de retraités qui reviennent d’EuroDisney avec leurs petits enfants, ils sont d’un village à côté de Marmande !!!! On blague, ils sont hyper sympas, ha les gens du Sud-Ouest c’est quand même mieux que les anglais !!!! (Je chambre, y’a des cons et des braves gens partout). Il y a bien peu de monde dans le train, je me tape un petit somme tout en écoutant J. Brel, la nuit tombe ça fait bizarre, et oui ça fait 3 semaines que je n’ai pas vu la nuit !!!!!!!!!


    J’arrive à Bordeaux-St Jean il est 23h10, en descendant du TGV il fait bien bon comme température, les retrouvailles avec mes parents se fait au point rencontre de la gare, bonsoir tout le monde et heureux de vous revoir !!!!!!! On arrive à St Martial il est 00h30 et le temps de manger il est 02h00 quand je retrouve mon pieu. Il faut que je récupère un peu car je rembauche après demain …

    Voilà le périple est terminé,


    Et … à l’année prochaine !!!!!!